Episode 2 du projet « Etre en contrôle », qui traite sous forme d’épisodes artistiques de tout ce qui nous échappe.

« Entre Chiens et Loups » pose la question de « l’entre deux », du changement de peau, d’apparaître et de disparaître, d’âme et de réincarnation #jaiachetécettefourruresurleboncoin

Distribution:
Création et interprétation: Bénédicte Le Lay
Collaboration artistique: Ioulia Plotnikova
Création musicale et interprétation: Wilfried Hildebrandt
Création lumière: Vincent Dubois

Partenaires : 
SPEDIDAM (aide à la diffusion)
l’Horizon (résidence et programmation)
Le Vent se Lève ! (artiste associée, répétitions et programmation)
CND Pantin (mise à disposition de salle de répétition)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Photos: Amélie Heroux avril 2017

Bénédicte travaille « en réaction » avec son corps comme terrain de jeu. Ses créations prennent des formes artistiques transversales. L’illustration sonore et l’objet existent toujours par nécessité. Bénédicte travaille la poésie, l’amour, l’humour, le plaisir, la force et tout ce qui lui échappe. « Entre chiens et loups » est né en réaction à l’arrivée des immigrés Place Stalingrad à Paris. Ils apparaissaient « entre » chez eux et chez nous, « sous » des couvertures, « dans » leur tentes, entre des mondes, des vies, des peaux… Une série de photos a d’abord été créée pour ensuite prendre la forme de ce solo. Il traite aussi de l’âme de son grand-père, qui selon l’histoire familiale, flottait dans la pièce au moment de son décès en 1962, à Nantes.